Transition écologique Les énergies renouvelables

La transition énergétique

Face à l’enjeu climatique auquel la planète toute entière doit faire face, et qui va s’amplifier davantage dans les décennies à venir, la question épineuse de la transition énergétique s’affirme comme une nécessité. Celle-ci consiste à une modification importante, voire drastique, de nos modes de vie et de nos comportements essentiellement face aux ressources énergétiques et aux biens communs à tous les peuples de la planète, et notamment l’eau. Ainsi, avec la diminution croissante des stocks de pétrole, la transition énergétique imposera une substitution des énergies fossiles vers des énergies vertes et renouvelables, telles que le soleil, l’éolien ou le bois de chauffage afin de diminuer de manière importante les rejets de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, responsables du dérèglement climatique que nous connaissons depuis maintenant plus d’un siècle.

Si une telle transition ne peut se faire sans une véritable volonté de la part des gouvernements, parce qu’elle met en rapport de force la question de la compétitivité économique, cruciale en ces moments de crise, elle passe surtout, comme nous l’avons souligné, par une modification des comportements individuels. Certes, la France s’est engagée à diminuer par quatre ses émissions, mais elle dépend aujourd’hui à 75% du nucléaire pour l’énergie électrique, même si les énergies renouvelables augmentent, somme toute modérément.

 

 

 

 

Aujourd’hui, sur le plan local, il est possible d’agir, et c’est la somme des volontés individuelles qui permettra une véritable modification profonde des comportements. Pour donner un exemple, sur le plan du chauffage de nos logements, des solutions alternatives et écologiques sont disponibles pour le particulier. Ainsi, l’installation d’un poêle à bois, ou l’installation d’un poêle à pellets lors de la construction ou de la rénovation du logement s’avère une manière énergiquement efficace de chauffer tout en participant activement à la protection des ressources énergétiques. Le chauffage au bois constitue ainsi une approche intéressante dans la modification de nos comportements individuels vis-à-vis des énergies fossiles.

Il nous faut ainsi considérer non pas la transition énergétique comme un frein au développement économique mais bien au contraire comme un tremplin vers de nouvelles activités porteuses d’emploi, à l’image du photovoltaïque ou de l’éolien, en plein essor. Car ne rien faire, c’est sans aucun doute foncer droit dans le mur écologique ; et économique.

 


 

|Contact |Reproduction interdite : transition-ecologique.fr